112 voix contre 70, le parlement est donc favorable au rachat dans le pilier 3a, le Conseil fédéral est chargé de modifier l’article 82 de la loi fédéral sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP).

En quoi consiste cette modification?

À défaut de relever les plafonds légaux du pilier 3a cette évolution permettra aux personnes disposant d’un revenu soumis à l’assurance vieillesse et survivants (AVS) qui n’ont pu effectuer des versements dans le pilier 3a auparavant ou qui n’ont pu en faire que des partiels d’avoir la possibilité de pouvoir renflouer ces lacunes en effectuant des versements et de les déduire fiscalement du revenu imposable pour l’année durant laquelle ces personnes établissent le rachat (rachat 3a). Son but? renforcer la prévoyance.

Ce rachat sera soumis à certaines limites en terme de fréquence et de montant de versement effectué.

Les 3 conditions de ce rachat:

  • Possible uniquement tous les 5 ans

  • Somme limitée donnant droit à une déduction fiscale plafonnée à 34’416.-

  • Les retraits anticipés utilisés pour un achat immobilier seront déduits de la somme de rachat plafonnée

Plus de 3 millions d’actifs bénéficient d’un compte pilier 3a au sein d’une assurance ou d’une banque, mais malgré les avantages que représentent cette épargne individuelle seulement un tiers des salariés disposant d’un 3ème pilier sont en mesure de verser le montant maximum déductible de 6’883CHF annuel.

Cette réforme doit vivement être encouragée afin de renforcer la prévoyance, en effet le 1er et 2e pilier ne permettent de couvrir uniquement 60% des revenus à la retraite, ce manque à gagner concernent donc tout le monde.

Dès lors, épargner prend tout son sens, il donc indispensable de se prémunir face à ces lacunes en capitalisant sur un 3ème pilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux, de couvertures de risques, et de rendements attractifs, ces éléments doivent inciter les actifs à préparer leur retraite afin de pouvoir maintenir leur niveau de vie et de se rapprocher au maximum du 100% de leur dernier salaire.

Partagez cet article, choisissez votre plateforme !

Prêt à discuter ?

N’hésitez pas à fixer votre rendez-vous grâce à notre agenda en ligne Calendly dès maintenant.

Prendre rendez-vous